Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Primaire de la droite française... Que dit mon pendule?

com

VOTES PRIMAIRE LR, DROITE FRANCE...Test radiesthésie 21 heures...
Complément à 22 23H...
F.FILLON  est largement en tête ,plus de 44 %
A.JUPPE, le chouchou des médias loin derrière env 28 % et

N. SARKOZY AVEC 22 %...
EUrope 1 donne une émission en direct video ici
<
http://www.europe1.fr/direct-video..

Dimanche prochain , le match Fillon-Juppé désignera le candidat LR pour 2017.
N.Sarkozy vient de faire ses adieux en politique en appelant à voter F. Fillon...

Les médias semblent déçus , ils avaient tous parié sur Juppé...
..Oups, mon pendule a bien désigné le 1 er, mais le second était à côté de la plaque.
Je suis heureux d'avoir battu les médias pour le leader... ;)

PS: Je viens d'apprendre que près de 15 % des votes proviendraient d' électeurs de gauche.Pas besoin de chercher à qui une majorité de ces voix ont profité...A Ali Juppé...
En fait on peut dire que la gauche infiltrée a éliminé N Sarkozy...de la seconde place et de la finale.

 

JE VIENS DE RECEVOIR CETTE INFO A PROPOS DES AGISSEMENTS DE M. JUPPE DANS L'AFFAIRE DES MOINES DE TIBERINE...assassinés par le GIA."

Merci à Bernadette pour l'info.

Philippe Boehler


Article publié le 30.10.2016
Dans ses mémoires, Charles Pasqua raconte comment Alain Juppé, l'homme, qui prétend devenir le président de la République, a été impliqué dans la mort des moines de Tibhirine.

A l'époque, alors que Pasqua avait chargé Jean-Charles Marchiani (préfet du Var) d'activer un contact avec le GIA à Alger pour trouver un moyen de négocier, Alain Juppé va brutalement désavouer et décrédibiliser Marchiani.

Tout ceci parce que Monsieur "Susceptible" n'a pas été mis au courant par Jacques Chirac resté un peu évasif sur la question. On connaît la suite!


Voici un extrait de l'article intitulé : "Pasqua, son testament intime" dans Valeurs Actuelles du 22 septembre 2016 :
"…L'année suivante, en Algérie, se produit l'enlèvement des 7 moines trappistes du monastère de Tibhirine, dans la nuit du 26 au 27 mars 1996.

Le responsable de la mouvance islamiste qui affirme les détenir prend langue avec l'ambassade de France à Alger. Marchiani qui est en poste à Toulon, m'informe qu'il dispose d'un contact sur place pour toucher les ravisseurs.

Il connaît bien le dossier, lui qui a travaillé sur le GIA durant mon second passage à Beauvau. Comme pour l'affaire des pilotes (…en Bosnie…), j'en parle à Chirac: "Alors, qu'est-ce qu'on fait ? – Ecoute, Charles, faisons comme la dernière fois. Il n'y a qu'à envoyer Marchiani, et qu'il utilise son contact. Mais, surtout, il ne faut pas en parler à Juppé."


Jean-Charles Marchiani se rend donc sur place. Mais sa visite est éventée.

Alain Juppé l'apprend et réclame des explications à un Chirac évasif, qui ne dit rien savoir.

Juppé prend la mouche et déclare à un journaliste qui l'interroge sur cette affaire :

"…J'apprends avec étonnement que le préfet du Var est à Alger. Sa place est à son poste, dans le Var. Il n'est chargé d'aucune autre mission."


Les preneurs d'otages rompent le contact. Ils doivent considérer la déclaration du premier ministre comme un refus de négocier, et un désaveu de Marchiani."


On connaît hélas la fin tragique de cette histoire, parce que Monsieur "droit dans ses bottes" ne comprend rien et n'a aucune finesse et encore moins d'intelligence…

Et, il voudrait composer avec les islamistes pour nous concocter un avenir radieux.
Ceroc

> >  >>>>> A DIFFUSER DANS TOUTE LA FRANCE !!!!!

 

Primaire de la droite : un duel Fillon-Juppé au second tour

  • A
  • A
Primaire de la droite : un duel Fillon-Juppé au second tour
Selon des résultats encore provisoires, François Fillon affronterait Alain Juppé au deuxième tour, dimanche.
 

Selon des résultats encore provisoires portant sur 9.138 bureaux de vote, François Fillon arrive très nettement en tête, dimanche soir, du premier tour de la primaire de la droite, devant Alain Juppé.

RÉSULTATS EN TEMPS RÉEL

C'est un résultat sans appel. À 23h15, alors que 9.138 bureaux de vote - sur un total de 10.229 au total - ont livré leur verdict, François Fillon arrive nettement en tête du premier tour de la primaire de la droite, dimanche, devant Alain Juppé. Nicolas Sarkozy, troisième, est donc éliminé de la course au second tour, prévu dimanche prochain. Dans son discours, l'ancien chef de l'État a d'ailleurs reconnu sa défaite.

  • Les résultats des 7 candidats à 23h15

À 23h15, alors que 9.138 bureaux de vote - sur 10.229 au total - ont livré leur verdict, voici le détail des résultats :

1. François Fillon : 44,1% 

2. Alain Juppé : 28,4%

3. Nicolas Sarkozy : 20,7%

4. Nathalie Kosciusko-Morizet : 2,6%

5. Bruno Le Maire : 2,4%

6. Jean-Frédéric Poisson : 1,5%

7. Jean-François Copé : 0,3%

Sans-titre-5

© Capture d'écran du site de la primaire de la droite.

 
  • Quid des Français de l'étranger

Pour Nicolas Sarkozy, le coup est encore plus dur hors des frontières hexagonales. Seuls 8,7% des quelque 53.000 Français de l’étranger lui ont accordé leur vote, contre 45,5% pour Alain Juppé et 37,3% pour François Fillon. 

  • Une participation massive

La participation a été particulièrement forte pour ce premier tour. Le dernier chiffre officiel faisait état de 2.501.481 électeurs à 17h00, selon un décompte effectué dans 70% des bureaux. Les projections des différents instituts estiment eux entre 3,9 et 4,3 millions le nombre de votants final. À titre de comparaison, le premier tour de la primaire socialiste, en 2011, avait réuni 2,6 millions d’électeurs.

  • Le profil  des électeurs : 15% seraient de gauche

Parmi ces électeurs, tous n’étaient pourtant pas de droite. Selon les estimations de l’institut Elabe, pour BFM TV, seuls six électeurs sur dix (63%) viendraient de la droite et du centre, et sont identifiés comme tels. 15% seraient de gauche, 14% sans préférence partisane et 8% seraient affiliés au Front national.

  • Le chômage, première motivation des électeurs

C'est l'une des principales préoccupations des Français. C'est aussi celle des électeurs de la primaire : le niveau du chômage. Selon un sondage Odoxa publié dimanche soir, le chômage arrive en effet en tête des motivations des électeurs, avec 37% de réponses, cinq points devant l'immigration (32%). Suivent la lutte contre le terrorisme (29%), la fiscalité (25%), l'éducation (22%) et le pouvoir d'achat (20%), selon cette enquête pour France2, avec dentsu consulting. Trois électeurs sur quatre (73%) ont voté pour le candidat dont ils apprécient les projets et 27% pour éviter qu'un autre candidat l'emporte.

A 21 heures, le trio présumé est le suivant dans l'ordre_

1 ) F. FILLON    2)  N.SARKOZY  

           3)  A. JUPPE

Estimation radiesthésique de 21 heures sur l' ensemble des votes émis...
 

Bien malicieusement....

 

Philippe Boehler

Primaire de la droite française... Que dit mon pendule?
Print
Repost

Commenter cet article