Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Comment souffler le SHOW et le FROID ? Les States en jouent aisément !

com

de TV LIbertés

"International / Hillary Clinton : entre Maison Blanche et prison

Fin de campagne désastreuse pour Hillary Clinton !

Wikileaks avait promis des révélations choc et ca n’a pas manqué ! Les dernières révélations du site lanceur d’alerte font plonger la candidate démocrate à la Maison Blanche dans les sondages et pourraient même la mener derrière les barreaux !

Il y a un mois Hillary Clinton se voyait déjà dans le bureau ovale. Soutenue par le président sortant, l’ex-première dame avait même plus de 10 points d’avance dans les sondages.
Mais à moins d’une semaine du vote, rien ne va plus ! L’organisation non-gouvernementale Wikileaks avait déjà rythmé la campagne en révélant ça et là les scandales de la vie publique de la candidate promettant même un feu d’artifice de révélations pour la dernière ligne droite ! Et ça n’a pas raté, les dernières informations délivrées ont tout d’une affaire d’Etat digne d’une production hollywoodienne.
Le contenu des nouveaux e-mails dévoilés dépasse les “presque” banales cas de corruption pour aller sur un terrain beaucoup plus scabreux : la pédophilie. On peut notamment y trouver des documents relatifs à des voyages organisés par Jeffrey Epstein, milliardaire, délinquant sexuel condamné pour pédophilie, voyages auxquels ont participé Hillary et Bill Clinton ainsi que Anthony Weiner, ex-époux de l’ancienne chef de cabinet et assistante de la candidate démocrate, ainsi que plusieurs membres du Congrès… Ces voyages pas comme les autres avaient pour destination l’île privé du milliardaire située dans les îles vierges américaines. Un lieu appelé “l’île Orgie” ou encore “l’île des esclaves sexuels” par la presse américaine en référence aux rumeurs insistantes prêtant à Epstein des activités de trafics d’enfants pour son bon plaisir et celui de dignitaires internationaux.
Le bras droit d’Hillary Clinton, Huma Mahmood Abedin, que la candidate considère comme sa propre fille, et qui par ailleurs serait proche des Frères musulmans, a divorcé en août dernier de son mari Anthony Weiner -qui participaient aux étranges voyages des époux Clinton- prétextant l’infidélité de son époux.

Une manière de se dissocier d’un mari devenu gênant et qui fut déjà accusé de pédophilie avant les révélations de Wikileaks qui établissent désormais la réception et l’envoi de mails par Weiner depuis l’adresse d’Hillary Clinton…
Si les scandales liés aux questions de pédophilie ont envahi le web américain, les sites d’informations traditionnels largement acquis à Hillary Clinton restent muets et préfèrent ne relayer que des dossiers secondaires comme ceux relevant du conflit ukrainien ou des courriers du chargé de campagne John Podesta désireux de supprimer les mails de la messagerie de la candidate pour effacer toutes traces suspectes.

Du côté d’une partie des démocrates la coupe est pleine et des dignitaires du parti se désolidarisent de la candidate à l’image du président de la Commission de la sécurité intérieur de la Chambre du Congrès Michael McCaul pour qui Hillary a commis des actes « relevant de la haute trahison à l’époque où elle dirigeait la diplomatie américaine ».
Entre ses bavures lorsqu’elle était secrétaire d’Etat, ses affaires personnelles mêlant fréquentation de criminels sexuels et soutien à son mari Bill Clinton quand celui-ci est accusé de viols à de très nombreuses reprises, Hillary perd des soutiens au sein de l’appareil démocrate et surtout auprès de ses électeurs. Face à cela, les réflexions misogynes prêtées à Donald Trump il y a quelques semaines deviennent complètement insignifiantes et le candidat républicain peut se frotter les mains à quelques jours du vote…

Extrait agrandi...
"Il y a un mois Hillary Clinton se voyait déjà dans le bureau ovale. Soutenue par le président sortant, l’ex-première dame avait même plus de 10 points d’avance dans les sondages.

Mais à moins d’une semaine du vote, rien ne va plus ! L’organisation non-gouvernementale Wikileaks avait déjà rythmé la campagne en révélant ça et là les scandales de la vie publique de la candidate promettant même un feu d’artifice de révélations pour la dernière ligne droite ! Et ça n’a pas raté, les dernières informations délivrées ont tout d’une affaire d’Etat digne d’une production hollywoodienne.
Le contenu des nouveaux e-mails dévoilés dépasse les “presque” banales cas de corruption pour aller sur un terrain beaucoup plus scabreux : la pédophilie. On peut notamment y trouver des documents relatifs à des voyages organisés par Jeffrey Epstein, milliardaire, délinquant sexuel condamné pour pédophilie, voyages auxquels ont participé Hillary et Bill Clinton ainsi que Anthony Weiner, ex-époux de l’ancienne chef de cabinet et assistante de la candidate démocrate, ainsi que plusieurs membres du Congrès… Ces voyages pas comme les autres avaient pour destination l’île privé du milliardaire située dans les îles vierges américaines. Un lieu appelé “l’île Orgie” ou encore “l’île des esclaves sexuels” par la presse américaine en référence aux rumeurs insistantes prêtant à Epstein des activités de trafics d’enfants pour son bon plaisir et celui de dignitaires internationaux.

Séisme aux USA : Trump, en tête dans les sondages, devance également Clinton chez les grands électeurs


Séisme aux USA : Trump, en tête dans les sondages, devance également Clinton chez les grands électeurs
 

 
 
 
 

.

Donald Trump a fait une remontée spectaculaire dans les sondages. Le sondage d’ABC News, qui était très défavorable à Trump (12 points d’écart) s’est inversé en faveur du candidat républicain. Ce sondage est composé d’une surprésentation des Démocrates.

Le séisme qui secoue ce week-end la vie politique américaine (voir nos autres articles) devrait encore renforcer la position de Donald Trump, tant l’affaire des emails d’Hillary Clinton et les mensonges sous serment (avec immunité) de ses aides les plus proches comme Huma Abedin sont en train d’exploser à la figure des Clinton. Le FBI reprend son enquête et Trump applaudit…

Il est fort probable selon les sondeurs eux-mêmes, que beaucoup d’électeurs de Trump n’osent pas avouer leur choix lors des sondages, devant l’incroyable pression médiatique; la plupart des journaux et des chaînes de radio-TV ayant pris fait et cause pour la candidate démocrate. Et puis, il y aura peut-être un effet du type « Brexit ». Tout l’Establishment politico-médiatique donnait le Oui à l’Europe gagnant… et c’est le Brexit qui l’a emporté!

sondage-grands-electeurs-usa

Vote probable des grands électeurs au 1er novembre 2016 – Source

En nombre de grands électeurs, Donald Trump devance Hillary Clinton de 42. (il reste 50 grands électeurs indécis). La présidentielle américaine est en en effet une élection au suffrage universel indirect ; les électeurs désignent des représentants qui sont ensuite chargés d’élire le président et le vice-président. Chaque État dispose d’un certain nombre de ces grands électeurs. Le gagnant raffle dans la plupart des cas, tout l’état et les grands électeurs appliquent simplement les règles. Il se peut donc que le vainqueur ne soit pas celui qui a décroché le plus de voix.

En nombre de voix populaires, Clinton devancerait Trump ce samedi de 0,2% seulement.

La marge d’erreur est de minimum 3%. Les jeux ne sont donc pas faits du tout et Clinton semble dans les cordes après la réouverture de l’enquête du FBI.  Que va balancer Assange dans la dernière ligne droite ? Suspense …

APA : Accurate Politics Average

APA : Accurate Politics Average

Print
Repost

Commenter cet article