Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Science et politique

com

Déni occidental

6a00d8341bfb9a53ef01b8d14d6188970c

Actuellement, l’occident est tellement est tellement démoralisé par la marxisme culturel, est tellement « déconstruit », a tellement peur de se faire traiter de « raciste » (particulièrement l’Allemagne), qu’ils ne résistent plus, ils laissent faire l’islamisation, laissent faire le terrorisme sans réagir. Ils sont soumis.

Quand il arrive un attentat, tout le monde offre des « bonnes pensées », les gens changent leur photo Facebook « je suis Paris » « Je suis Bruxelles ». On attend le prochain attentat et on recommence. Mais personne ne fait rien.

Nos gouvernements se pressent de dire que c’est pas l’islam, que l’islam est une religion de « paix ». Les gauchistes multiculturalistes disent qu’il ne faut pas faire « d’amalgames ». On fait rentrer les « réfugiés » à coup de millions, sachant très bien le danger puisque parmi ces « réfugiés », on le sait que des terroristes s’y sont infiltrés, on sait aussi que cet afflux va changer pour toujours la démographie des pays hôtes, et aussi avoir un impact majeur sur les finances de ces pays, parce que la majorité de ces migrants vont rester sur l’assitance sociale toute leur vie. On sait aussi que l’ilsam est incompatible avec l’occident, la liberté et la démocratie, mais on laisse faire.

Est-ce qu’il faut interdire l’islam?

Certains pays l’on fait (ex: Angola). D’autres limitent les droits des musulmans.

Depuis des centaines d’années c’est le même stratagème:
là ou l’islam s’installe (soit par la force, ou par l’émigration (Hijrah)), ils finissent par détruire la société hôte et implanter la Shariah. L’Afghanistan actuel était autrefois Boudhiste. Le Pakistan actuel était autrefois un territoire Hindou. L’iran était autrefois Perse qui pratiquait le Zoroastrisme. La majorité des pays du moyen-orient étaient autrefois chrétiens et juifs. Le nord de l’Afrique était autrefois berbère et chrétien.

A chaque fois, dès que les musulmans sont majoritaires sur un territoire, les musulmans « modérés » doivent se soumettre aux plus extrémistes, sinon se faire exécuter. Ceux qui sont tolérés (Chrétien et juifs: Dhimmis) sont des citoyens de 2e classe, ont des drotis limités et doivent payer une taxe à l’état islamique (Jidzya). Les extrémistes surveillent les moindres faits et gestes des autres pour les dénoncer au moindre accroc à la shariah.

L’islam est incompatible avec la démocratie. La démocratie c’est la loi des hommes et selon les musulmans, seule la loi de dieu est bonne pour l’homme. Il n’y a aucun compromis possible.

Une société qui accepte de reculer devant l’islam est perdue. Elle va reculer jusqu’à ce que la Shariah soit appliquée, et à partir de là, la démocratie est morte. L’Europe est pour ainsi dire déjà perdue. D’ici quelques décennies, plusieurs pays Européens seront déjà des théocraties islamiques. La Belgique pourrait être la première.

Depuis des centaines d’années, la seule façon que l’islam a reculé, c’est par la violence. L’Europe et l’Inde se sont battus pendant des siècles afin de faire reculer les conquêtes islamiques. Nos gouvernements ont peur parce qu’ils savent que ça serait une guerre longue et sanglante. Nos politiciens regardent 4 ans en avant, pas plus.

Mais peut-on vraiment interdire l’islam ici?
Notre constitution protège les religions, et l’islam se fait passer pour religion, alors qu’en fait elle est une idéologie totalitaire. Alors du moins au Canada, il est impossible d’interdire l’islam tant que la constitution ne sera pas changée (quasi-impossible). Le minimum qu’on pourrait faire c’est retirer le statut de religion officielle à l’islam, et dire non à toute forme d’accomodement (Ex: nourriture Halal, mosquées etc.).

Est-ce que c’est pensable? Malheureusement non, avec une bonne partie de la population brainwashée par le marxisme culturel, toute tentative de diminuer l’influence de l’islam sera traitée comme du « racisme » (et pourtant l’islam n’est pas une race).

Qu’est-ce que qui nous reste? Si au minimum nos médias et nos politiciens pouvaient cesser de dire que l’islam est une « religion de paix » à chaque attentat terroriste et faire face à la situation. Si au moins les imams qui font de la propagande haineuse, qui recrutent pour ISIS seraient exilés, peut-être on aurait une chance. Sinon la seule issue est une guerre mondiale contre cette idéologie barbare, ou alors l’assimilation et la destruction de la civilisation occidentale.

 
Print
Repost

Commenter cet article