Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, 
vus sous la loupe d'un super senior.

VIGILANCE SUPER-SENIOR

Politique, survol de l'actu, réflexions, propositions, vus sous la loupe d'un super senior.

Tours s'enrichit d'une extraordinaire donation, celle des époux Cligman

com
Tours s'enrichit d'une extraordinaire donation, celle des époux Cligman

Une extraordinaire donation vient d'être faite à la ville de Tours par les époux Cligman.
Cette info vient de paraître ce jour dans la Nouvelle République du Centre-Ouest.

Tours s'enrichit d'une extraordinaire donation, celle des époux Cligman

ndre-et-Loire - Tours - Culture

Tours : l'incroyable donation faite au musée des Beaux-Arts

20/06/2016 17:00

réagir(1)

Après avoir dirigé un empire industriel dans le textile, Léon Cligman, et son épouse Martine, souhaitent céder une partie de leur collection d'oeuvres au musée des Beaux-Arts. Au total, 1.200 peintures, sculptures, dessins viendront ainsi enrichir le musée dans un nouveau bâtiment financé par les donateurs.

La donation que s'apprête à faire les époux Cligman au musée des Beaux-Arts de Tours est une "opportunité exceptionnelle" selon le maire de Tours Serge Babary.

Ancien patron d'un empire industriel dans le textile, qui, au plus fort de son activité compta jusqu'à 40.000 salariés, Léon Cligman est un grand amateur d'art.

Avec son épouse, Martine, elle même artiste, il a réuni tout au long de sa vie un nombre impressionnant d'oeuvres.

A 95 ans, Léon Cligman, né à Issoudun où il a également laissé son empreinte, a souhaité faire don d'une partie de cette collection à la Ville de Tours.

Ce sont ainsi près de 1.200 oeuvres qu'il souhaite céder au musée des Beaux-Arts : "La donation exacte porte sur 1.800 oeuvres, détaille Christine Beuzelin, adjointe au maire en charge de la culture, mais l'Etat en a retenu 1.200 avec le label Musée de France." La valeur de la donation est estimée à quelque 20 millions d'euros.

Parmi les œuvres, des peintures de Camille Corot, Henri de Toulouse-Lautrec, Maurice de Vlaminck, des sculptures de César, Eugène Delacroix, Edgard Degas, des dessins de Jean-Baptiste Carpeaux, Kees van Dogen... La donation comprend également des objets d'antiquités (Afrique, Egypte, Grèce, Rome...).

Léon Cligman, ici à Issoudun où il a déjà fait plusieurs donations (archives NR).

Mais ce n'est pas tout. En plus de donner, les époux Cligman proposent également de financer la construction d'un nouveau bâtiment. L'actuel musée des Beaux-Arts, déjà trop petit aujourd'hui, ne pourrait en effet accueillir ces œuvres dans des conditions optimales.

Le projet, d'un montant de 5 millions d'euros, prévoit l'aménagement d'un bâtiment de 1.100 m2 (sur deux niveaux) contigu au Musée mais sans toucher le mur d'enceinte de l'époque gallo-romaine.

Un important chantier de fouilles archéologiques devra avoir lieu ainsi qu'une demande de modification du Plan de sauvegarde et de mise en valeur de Tours.

>> La donation sera évoquée, ce soir, en conseil municipal : à suivre le direct

Nicolas Rimbaux

_______________________________________________________________

lundi, 20 juin 2016

Léon et Martine Cligman offrent 1 200 œuvres d’art à la ville de Tours et se proposent de financer la construction d’une extension du musée.

Cl Casper Moller

Après la donation de la collection personnelle du peintre Zao Wou Ki au Musée d’Issoudun (voir Magcentre), c’est cette fois le musée des Beaux Arts de Tours qui devrait bénéficier d’une donation exceptionnelle d’œuvres d’art.

C’est l’industriel Léon Cligman, 96 ans, et son épouse Martine qui souhaitent donner à la ville de Tours une collection de plus de 1.200 œuvres d’une valeur estimée approximativement à 20 millions d’euros, comprenant beaucoup de toiles et de sculptures du XIXième et XXième siècle, (des peintures de Camille Corot, Henri de Toulouse-Lautrec, Maurice de Vlaminck, Eugène Delacroix, Edgard Degas, des dessins de Jean-Baptiste Carpeaux, Kees van Dogen, des sculptures de César,) mais aussi des antiquités égyptiennes, grecques et romaines entre autres richesses de ce trésor hors du commun.

Et comme un bienfait n’arrive jamais seul, les époux Cligman se proposent en plus de financer un nouveau bâtiment de 1100 m² pour accueillir ces nouvelles collections et agrandir le musée.

Ajoutons que cette donation vient opportunément compléter les collections du musée de Tours que connaissent bien, pour le fréquenter régulièrement, Léon Cligman et son épouse.

GP

Léon Cligman, né en 1920 dans l’ancienne URSS, est un industriel implanté à Issoudun dont il fut brièvement maire après son action dans la résistance pendant la deuxième guerre mondiale.

Il a développé un empire industriel dans le textile sous le nom générique d’Indreco, groupe qui employa à la fin des années 70 jusqu’à 40.000 salariés. Propriétaire de grandes marques Lacoste, Scandale, Jil, Orly, ou Newman, il fut également associé à Pierre Bergé dans le groupe Yves Saint Laurent. Léon Cligman a déjà fait don à la ville d’Issoudun d’un important patrimoine immobilier dont une usine qui est devenu le PIAF, Pole Image Arts et Formation d’Issoudun

Léon Cligman est le mari de Martine Lévy, dite « Martine-Martine », artiste peintre, sculptrice, cofondatrice du musée d’art moderne de Troyes

Musée des Beaux-Arts 18 Place François Sicard 37000 Tours

http://www.mba.tours.fr/

Print
Repost

Commenter cet article